Patrascu

Patrascu

www.ArtPal.com/patrascupatrick

Étrange, onirique, mystique, tels pourraient être les qualificatifs donnés à la peinture de Patrick PATRASCU, invitation à un voyage lointain dans un imaginaire sans limite. En paraphrasant Baudelaire, il n’est pas vain de dire qu’ici tout n’est que liberté et beauté, rêve, calme et volupté. C’est de l’oeuvre d’un poète dont il s’agit, oeuvre écrite avec des pinceaux et de la couleur. L’écriture est riche et nous plonge dans ce tourbillon de l’esprit qui nous emmène, ne serait-ce qu’un instant, dans un univers inconnu et dans un vagabondage sans fin. Paysages imaginaires, personnages énigmatiques, scènes intimistes ou mystérieuses sont autant de sujets qui constituent l’oeuvre du peintre et lui donnent son caractère intemporel. La couleur et la lumière inondent les toiles avec une force peu commune servie par une palette chaude et riche, un trait incisif et presque invisible. La peinture devient alors, comme la poésie, le langage de l’âme et l’artiste le passeur de messages authentiques. L’évanescence des personnages donne non seulement sa légèreté et son mystère à l’oeuvre mais aussi de la force à une expression riche en symboles. CHAGALL n’est pas très loin. Au regard et à l’esthétique s’ajoute alors une autre quête, un autre questionnement, savoir ce qui a pu conduire le peintre dans cette vision de la nature humaine et du monde qui reste avant tout pleine d’espoir et d’humanité. Il ne reste plus qu’à regarder, à contempler, à décrypter une peinture qui parle mais qui ne dit pas tout. C’est bien dans cette part de mystère que nous invite l’artiste qui, peut-être, ne sait pas lui-même quelle force indicible le guide… En réalité, il est vain de tenter d’exprimer par le langage, par les adjectifs, ce que Patrick PATRASCU exprime par sa peinture. C’est un poète qui peint, c’est un peintre qui devient poète. Il faut alors lire sa peinture et tenter de le suivre dans son propre voyage. L’art prend dès lors tout son sens et contribue à éveiller les nôtres.



Gallery