keramekis

keramekis

www.ArtPal.com/keramekis

"Si tu sondes mon coeur, si tu le visites la nuit, Si tu m'éprouves, tu ne trouveras rien: Ma pensée n'est pas autre que ce qui sort de ma bouche." (Psaumes : 17.3)

... le « Cahier déchiré » alors, date de la fin des années 90. C'est un cahier de notes illustré. J'avais mis plus de trois ans pour l'achever. Et dans un moment de colère, trois minutes m'ont été pleinement suffisantes pour le déchirer. C'était un acte vandale certes, mais plus que cela ; au fait c'était une sorte de protestation contre les idées mises en page et bien sûr, les règles imposées de x à y. Il me faudrait égaler tout cela à zéro. C'était une pure absurdité et en parallèle une action d'activisme solitaire, laquelle allait aboutir à la production d'une œuvre à part, hors et contre ma volonté. Une œuvre qui avait subit l'injustice ; une œuvre victime. Mais aussi : une œuvre quelque peu arrogante et insolente. Elle avait résisté à la violence mais elle n'était plus la même. Elle n'était pas à moi ni moi à elle. C'était une improvisation. Toute la procédure m'avait emporté. Et son résultat aussi. C'était la redécouverte de l'évident ! Qui pourrai en effet imaginer disons par exemple Vénus(*) avec ses bras ? N'est t-elle pas d'ailleurs meilleure mutilée ? Je ne me suis pas laissé chômer. Je me suis mis au travail en diversifiant même mon champ d'actions. À part de déchirer, je me suis mis à enterrer et à piétiner toute œuvre insoumise pour la réparer ensuite, autant que cela m'était possible et la remanier. C'était à cette époque que naquissent toutes mes idées essentielles sur le Marginalisme. Dans cette période j'ai ébauché les premières esquisses du Manifeste du Marginalisme. Néanmoins j'ai dû attendre jusqu'au 2017 pour arriver à la conception de sa forme définitive et pouvoir enfin l’éditer dans : la librairie de Kobo traduit en français par Isabelle Tloupas.
Le Manifeste du Marginalisme aux arts est avant tout un regard critique sur la société et un mode d'emploi pour artistes. C'était grand temps ! Plus de cent ans après l'apparition dans le Journal "Le Figaro" du Manifeste du Futurisme, écrit par Filippo Tommaso Marinetti ; plusieurs décennies après la guérilla de Jannis Kounellis et Michelangelo Pistolletto de l'arte povera, un nouveaux mouvement artistique s’apprête à secouer les eaux stagnantes :

MARGINALISME : LE MOUVEMENT ARTISTIQUE DES APATRIDES ET EXILÉS DE L'ART!

keramekis
__________________________________
(*) Vénus de Milo fut découverte en 1820 par un paysan grec. Après sa découverte, cette superbe sculpture a été cédée par le paysan, un certain nommé Giorgos, au dignitaire régional ottoman. Celui-là à son tour l'a vendu au marquis de la Rivière au prix - énorme pour l'époque - de 7.000 francs. Le marquis l'avait acheté pour l'offrir ensuite au roi de la France, Louis XVIII. Le roi à son tour l'a fait don au musée du Louvre où s'expose depuis lors. Aujourd'hui les visiteurs du musée ont tendance à croire que les bras de la statue ont été cassés mais ce n'est pas vrai. Ses membres étaient amovibles et se sont perdus lors de son transport en France.




Période Marginaliste



Art Numérique : Affiches